Fonctionnement

ASSEMBLEE GENERALE du 15 NOVEMBRE 2018 à 19h00

BAYONNE

 

Quinze des 22 collectivités membres de la Fédération, s’étaient donnés rendez-vous, à BAYONNE, pour cette Assemblée Générale préalable au colloque.

Après avoir souhaité la bienvenue, à toutes et tous, le Président BLACHE a eu le plaisir d’accueillir, en tant qu’invitées, les représentantes du Syndicat TRI’OR, de Champagne sur Oise.

 

 

AG151118 1 Comme il est de tradition, l’AG a permis au président de présenter le rapport Moral, qui a souligné les difficultés que rencontrait actuellement la filière, notamment au regard de la volonté ministérielle de ne penser que « tout biodéchets ».

Ce rapport moral a permis également de rappeler la demande d’une application de la TGAP basée sur la nature réellement polluante du déchets et non sur son mode de traitement.

Ont également été abordés les travaux de modification de la Norme NFU 44-051, ainsi que ceux relatifs à la sortie de statut de déchet. Les perspectives sont peu enthousiasmantes, même si la FNCC voir l’avenir avec sérénité, au regard de la très bonne qualité des composts produits par ses membres.

Le Président a enfin souligné avec satisfaction le lancement d’un groupe de travail sur la recherche des piles et accumulateurs dans les refus de procédé, cette étude étant menée conjointement entre la FNCC et les éco-organismes COREPILE et SCRELEC.

Après approbation de ce rapport moral par l’assemblée, le rapport financier a détaillé une situation financière saine, qui permet de ne pas augmenter les cotisations cette année encore.AG151118 3

Les débats ont ensuite été particulièrement animés par la volonté des adhérents de ne pas laisser la filière être attaquée sans cesse, donnant au délégué général, mandat pour qu’il défende celle-ci lors des échange prévue dans l’élaboration du pacte de confiance voulu par le MTES.

Pour conforter la volonté de qualité des composts, un bref sondage parmi les membres présents fait apparaître que 7 d’entre-eux se lanceront dans une démarche de labellisation TERROM, à l’horizon de 2020.

Cette assemblée générale s’est terminée comme chaque année par un sympathique repas, offert par notre hôte, le Syndicat Bil Ta Garbi.

Catégorie :