Fédération Nationale des Collectivités de Compostage

Collectivités membres

Sud Rhône Environnement (30)

A cheval sur deux départements, (30 et 13) Sud Rhone Environnement couvre une population semi-urbaine de 100 000 habitants environ.

En 2007, Sud Rhône Environnement fut la première collectivité à ouvrir une unité ex-nihilo depuis de nombreuses années.

 

Outre un centre de tri des emballages ménagers et une unité de compostage de végétaux, le centre de valorisation organique peut traiter 36 000 tonnes de déchets ménagers résiduels.

 

 

Conscient des enjeux de qualité indispensable à la pérénisation de la filière, le syndicat a mis en oeuvre, dès l'année 2000, une politique de collectes en amont qui élimine au maximum, les indésirables dans la poubelle grise.

C'est ainsi que le réseau de déchèterie qui a été constitué, prévoyait, dès la conception, la collecte des D3E et des DDS. Y est venu s'ajouter, en 2004, la collecte des DASRI par l'intermédiaire du réseau des pharmaciens.

 

Depuis son ouverture le Centre de Valorisation des Déchets du délégataire ECOVAL 30 produit 7500 tonnes de compost issu des déchets ménagers à la norme NFU 44051.

Il traite également

  • 2500 tonnes d'emballages ménagers
  • 2800 Tonnes de Journaux magazines
  • 1200 tonnes de cartons de déchèteries
  • 9 000 tonnes de végétaux

 

Les objectifs du Comité de développement du compost urbain

Le comité de développement du compost urbain est constitué de :

  • Des élus de la collectivité
  • Des représentants du délégataire de service Public ayant en charge l’exploitation de l’unité
  • Des représentant du monde agricole (chambres d’agriculture des 2 départements concernés)
  • Des représentant des syndicats professionnels d’agriculteurs potentiellement utilisateurs (arboriculteurs, vignerons)

La démarche mise en place dans le cadre de la RECHERCHE QUALITE de l’Eco Compost Ménager

La réussite des choix de traitement des déchets ménagers par compostage, passe par l’obligation d’obtenir un compost qui réponde, à minima, à la nouvelle norme NFU 44-051.

Cela suppose qu’une surveillance accrue doit être développée sur la qualité des différents déchets que l’on apporte dans le procédé.

Pour y parvenir, Sud Rhône Environnement a cherché à développer un certain nombre d’actions en aval de la collecte, afin de parvenir à une qualité d’intrants la meilleure possible.

Outre la collecte sélective des emballages ménagers, qui répond non seulement à des obligations règlementaires mais également à une logique de valorisation par réutilisation, il y avait lieu de mettre en place un cercle vertueux dans le tri des déchets.